Cangaço des frères Campana

audacieux-magazine-article6-Campana1b

Rois de la récup, de l’artisanat local et du développement durable, Campana joue avec toutes les frontières : de l’imagination, des matériaux, des savoir-faire et du design. Il ouvre au monde une magnifique fenêtre sur la création brésilienne. Découverte.

Campana… C’est qui ?

Un duo, deux frères. Humberto et Fernando sont originaires d’une ferme à 200 km de São Paulo. Ils sont venus au design en 1983, par hasard, en recyclant et créant des objets décalés pour décorer leurs intérieurs. Ces stars du design postmoderne brésiliens réinventent totalement les notions d’esthétiques, en s’inscrivant dans un cadre écologique. Leur univers est à la limite du kitsch et du régionalisme, mais aussi à la frontière du design, des arts appliqués et de l’art contemporain. Leur imagination est sans limite : morceaux de bois, cuir, plastique, raphias, bambous, éclats de verre, peluches voués au rebut trouvent une seconde vie entre leurs mains. Ils produisent dans leur atelier des chaises, fauteuils, lampes ou miroirs uniques et aisément reconnaissables à l’instar de leur best-seller, la chaise Banquete, faite d’animaux en peluche amoncelés qu’ils créent en 2002.

audacieux-magazine-article6-Campana2

Humberto Campana, Espedito Seleiro et Fernando Campana

Campana… C’est quoi ?

Plus que des designers, Humberto et Fernando sont des conteurs d’histoires et des ambassadeurs de l’atmosphère vibrante de leur pays métissé. Leur dernière collection, Cangaço, créée en 2015, remporte un vif succès sur les salons de Milan et de Miami. Cette collection créée en collaboration avec Espedito Seleiro, un maître-artisan sellier de 75 ans, associe le cannage et le cuir. Elle exprime leur volonté de faire vivre le savoir-faire brésilien : «La richesse de ce pays est d’être encore relativement préservé de la “globalisation”. Ce qui nous importe est de maintenir ses traditions, mais sans nostalgie. », affirme Humberto.

Cangaço s’inspire de l’ornementation des costumes de parade des cangaceiros, ces partisans du banditisme social qui s’est développé dans le Sertão entre les années 1870 et la fin des années 1930.
Cette démarche de sourcing local matériel et social, en association avec leur univers onirique, inscrit Humberto et Fernando Campana en véritables missionnaires d’un design joyeux, identitaire et responsable !

audacieux-magazine-article6-Campana3