Eggs iting

Elever ses vraies cocottes aussi ludiquement qu’avec le désormais vintage Tamagotchi ? Impossible ?… n’est pas français ! Je dirais même plus : impossible n’est pas amiénois !

L’audacieux fondateur d’Awelty et de la Tech Amiénoise, Arnaud Jibaut, dont nous avions dressé le portrait l’automne dernier, crée cet automne EGGS ITING, un poulailler high-tech et ludique avec ses collaborateurs Nicolas Giraud, expert IOT, Florian Dupuis, responsable Plateforme web/mobile et Benjamin Boudet, designer ébéniste.

Ce projet conçu dans une double approche physique et virtuelle a pour objectif de réinscrire le consommateur dans le système de production des œufs qu’il consomme, pour le plus grand bonheur de celui-ci (Qui n’aime pas un bon œuf coq tout frais pondu ?) et celui de nos chères poules pondeuses. L’exploitation industrielle inflige à 75% d’entre elles de vivre toute sa vie durant sur l’équivalent d’une feuille A4 sans jamais voir la lumière du jour !

Le plaisir et le bonheur des cocottes ne sont pas les seules motivations à la création d’Eggs iting. En effet, en analysant notre comportement et les performances d’une poule, Arnaud et son équipe ont décelé qu’il était possible de créer un cercle vertueux, bon pour la poule, bon pour nous, mais aussi bon pour notre planète. Puisque notre chère cocotte peut produire 300 œufs par an quand nous en consommant environ 240 et peut également se nourrir de 50 kg de nos épluchures de légumes.

De cette analyse née la certitude dans l’esprit de nos créateurs, que réintégrer des poulaillers partout où c’est possible devient un enjeu de société. D’accord sur le fond, mais dans la forme ? Parce-que le poulailler de ma grand-mère, fait de bric et de broc, où elle se rendait tous les jours pour vérifier si Margueritte avait pondu et si Georgette n’avait pas trop froid…très peu adapté à mon mode de vie. C’est naturellement là qu’intervient la créativité de nos concepteurs !

Benjamin Boudet a donc planché sur l’habitat. Le prototype qu’il nous présente est composé de briques modulaires en essence de bois produites localement. Ainsi, s’il est prévu de commercialiser dans un premier temps un poulailler de base, libre à chacun par la suite de l’agrandir ou d’en modifier l’apparence en achetant des briques supplémentaires. Ces briques ont la qualité de se « connecter » entre elles sans clous ni vis, bref c’est à priori aussi simple à mettre en œuvre que de faire une construction en legos.

Nicolas Girot a conçu et développé toutes les solutions de connectivité de cet habitat. Le poulailler est ainsi équipé de plusieurs capteurs et d’une caméra permettant de récolter un très grand nombre de données utiles au confort des poules et à la gestion de celles-ci par l’utilisateur mais aussi de servir à la création d’une API (Applications Programming Interface), une interface de programmation qui permet de se « brancher » sur une application.

C’est sur la création est le développement de cette API qu’intervient Florian Dupuis afin d’explorer tout le potentiel d’applications et de jeux utiles à la création d’une nouvelle communauté d’« eggs iters » et pourquoi pas contribuer à un monde meilleur, avec des cocottes et des éleveurs heureux ! Si ce projet vous séduit, Arnaud et ses acolytes vous donnent rendez-vous au printemps pour la commercialisation de leur poulaillers beau, intelligent et responsable. A vos œufs…prêts…Jouez !