#ÇaRoule

« I Wheel Share est une application mobile collaborative grâce à laquelle les personnes en situation de handicap partagent des informations sur l’accessibilité des lieux qu’elles connaissent bien », explique Audrey Sovignet. Trentenaire énergique, elle s’est lancée dans l’entrepreneuriat social et solidaire quand elle a vu son frère Lucas, paraplégique à la suite d’un accident, buter contre des difficultés d’accessibilité.

I wheel Share joue délibérément sur les mots : wheelchair, « fauteuil roulant » et I will share, « je partagerai ». Ce jeu véhicule la volonté joyeuse d’Audrey d’aborder les questions d’accessibilité aux personnes en situation de handicap physique ou sensoriel dans un esprit positif, collaboratif, partagé et sur un ton léger ! Avec humour, les expériences réussies de l’appli ergonomique sont catégorisées sous les mentions #ÇaRoule, #LesYeuxFermés et #BienEntendu, tandis que les négatives écopent des #BâtonDansLesRoues, #OuvrirLOeil et #DialogueDeSourd. L’objectif de l’application est de cartographier les expériences en ville, agrémentées de commentaires et de photos, afin de les partager avec le plus grand nombre. « C’est une zone d’expression géolocalisée pour faire un relevé de terrain et essayer de faire bouger les choses », explique Audrey Sovignet.

Cette application ergonomique s’adresse à tous les handicaps – elle est accessible aux mal et non-voyants en synthèse vocale – et aide aussi les parents et leurs poussettes. Collaborative et citoyenne, elle s’appuie sur les expériences – de la possibilité de « s’entendre » avec le vendeur d’un commerce lorsqu’on est non-entendant à l’accessibilité d’un lieu culturel – et place les galères et les bons plans sur une carte interactive.
Plus qu’une appli, elle se veut un réseau social, un « Waze du handicap » (Waze est une appli d’info trafic). Si les grandes villes sont déjà bien représentées avec plus 2 000 points géolocalisés en France et dans 15 pays et 500 points d’expériences– accès aux toilettes, commerces, salles de spectacle, espaces de coworking, cafés, restaurants et transports en commun – référencés à Paris, Lyon, Toulouse, Nantes ou encore à Bruxelles, Lisbonne, Oggebbio (Italie) et même Kyoto et Montréal, la liste a encore besoin d’être étoffée.

Avec l’arrivée récente de son nouvel associé Florian Lainez, passionné et spécialiste d’open data, nul doute qu’ I Weel Share va prendre un nouveau coup de boost, preuve en est la naissance de « Wilson » un nouveau service interactif pour trouver des toilettes dans les grandes villes, le référencement est issu des datas cumulées sur I Weel Share et Open Street Map où les usagers sont invités à recenser les petits coins en accessibilité ! Si vous vous sentez concerné par cette démarche participative, n’hésitez pas ! Téléchargez l’appli sur votre smartphone.