audacieux-magazine-automobile-aventador-2

ESSENZA  DI  TORO

Pour certaines marques cela commence par un numéro, une sonorité, une couleur. Cette fois-ci la référence est animale. La marque Lamborghini a choisi, au fil du temps, de désigner ses modèles de noms de taureaux célèbres : Miura, Countach, Diablo, Murcielago, et Aventador.

 

Les designers du centre de style de Lamborghini se sont longuement penchés sur son expression corporelle afin de la rendre non seulement incisive, mais de créer un chef d’œuvre avant-gardiste, une sculpture incroyablement dynamique. Pas de superflu. Chaque forme est dictée par une recherche effrénée de vitesse, la silhouette dégage une aura aussi saisissante que spectaculaire.

 

Pour débuter notre découverte, nous actionnons les portes à ouverture verticale de l’Aventador pour nous glisser dans le cockpit étonnamment spacieux de cette voiture haute de tout juste 1,136 m, soit deux fois moins que sa largeur de 2,26 m. Cette cellule habitacle réalisée de fibre carbone d’une seul tenant est le signe d’une haute technologie. L’habitacle est entièrement tendu de cuir noble et se distingue par une forme plongeante. L’ambiance est résolument aéronautique. Les commandes sont regroupées sur la large console centrale. D’une pression sur un bouton, le conducteur choisit de visualiser plutôt le compteur de vitesse ou le tachymètre. Mais le bouton le plus important est dissimulé sous un couvercle rouge. Il s’agit de la commande de démarrage qui d’une simple pression éveille la cavalerie du moteur.

Derrière l’habitacle se situe un monstre de technologie à nul autre pareil. Le département R&D de Lamborghini a mis au point un tout nouveau moteur haute-performance, un V12, cela va sans dire. Une puissance maximale de 700 CV à 8.250 t/min. Une réactivité exceptionnelle. Une acoustique finement modulée et empreinte d’émotion. Une courbe de couple extrêmement généreuse, une somptueuse motricité en toutes circonstances et la volonté de réduire significativement la consommation et les émissions de CO2.  La démonstration que la technologie n’est pas qu’un exercice de puissance pure, mais aussi un exercice d’intelligence et de maitrise.

Voilà résumé cette automobile. Un chef d’œuvre associant artisanat et très haute technologie, conçu et construit de A à Z chez Lamborghini, du premier au dernier boulon à Sant’Agata Bolognese. Assemblés à la main par des spécialistes hautement qualifiés, les moteurs sont ensuite soumis à une batterie de tests intensifs et calibrés au banc d’essai. Un dernier chiffre, un passage de rapport de la boite de vitesse prend 50 millisecondes.

 

Confortablement installé dans le siège baquet couvert d’un cuir bi-ton, le volant entre les mains, le contact est mis, le bruit du moteur prend bien évidemment le dessus. La direction hydraulique de la Lamborghini V12 constitue le lien hautement émotionnel entre le conducteur et sa voiture. Les sensations sont gigantesques mais comment vous les décrire ?