Abracadabra, bobo va-t’en… Docteur Micky.

Le rire de l’émerveillement découvre le nouveau, l’inattendu. Le rire de l’allégresse découvre le bonheur exaltant de la vie. Ce sont les rires les plus profonds en nous.

Le clOwn manifeste ce rire. Il focalise notre attention, ainsi que notre surprise devant ce qu’il communique, devant le fait que, par son identité, son exagération et son étrangeté, il nous rappelle un bonheur que nous risquons adultes d’oublier. Et quand succède au rire de l’émerveillement le rire de l’allégresse, nous prenons le chemin d’un tempo plus vif, nous rions de bon cœur ; nous disons Oui à l’existence oubliant là où nous sommes : les couloirs d’un hÔpital.

Sous le rythme de la flute de Benoit, alias Infirmier PippO, et en compagnie de Mickaël au nez rOuge, alias DOcteur Micky, nous parcourons les services de pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens.

Si le nez rouge ne passe pas inaperçue, la blouse du docteur Micky non plus. A l’occasion de notre rencontre, notre cher docteur Micky inaugurait un nouveau costume. Les « Mais qu’est-ce que vous êtes beaux ! » fleurissent au fil des couloirs et des services de pédiatrie. Les précédentes tenues étaient tapissées de dessins, que dire, de décorations colorées épinglées par les enfants couvrant ainsi la blouse du docteur du rire comme autant de médailles du mérite.

Depuis une dizaine d’années, Mickael Guerin, directeur de l’école de cirque Cirqu’Onflexe, sillonne les différents services pédiatriques du CHU d’Amiens en qualité de Docteur Micky, rendant visite aux enfants hospitalisés dans les unités d’onco-hématologie, pneumo-cardiologie, neurologie, chirurgie et médecine physique et réadaptation, distrayant ainsi les longues journées des enfants hospitalisés, des mamans et des papas. Dr Micky est bien entendu accompagné de son nez rouge, d’une valise et de Benoit Leleu avec sa flute enchantée, directeur de Musique en Herbe, alias PippO. Une valise pleine de magie, des ballons vivants et de célèbres MickydOus. Ils sont uniques ces Mickydous, comme les enfants et les parents que nous rencontrons au fil de notre balade magico-musicale conduite par le Dr Micky et l’Infirmier PippO.

Premier Toc Toc musical à la porte d’Ahmad, âgé de 6 ans, hospitalisé depuis 5 mois. Toc Toc musical car ici on ne frappe pas aux portes pour entrer, on lance des notes de musiques sous la direction de l’infirmier Pippo. En un bref instant magique, la chambre d’Ahmad se transforme en un chapiteau de cirque. Les immenses sourires du petit Ahmad et de son papa nous accueillent, colorant cet univers aseptisé. Si Ahmad est devenu le complice du Docteur Micky, le dévalisant de ses tours de magie, il est aussi devenu une star faisant l’ouverture d’une reportage du journal de TF1 et offrant à la France entière le visage d’un petit garçon joueur et souriant.

Nous découvrons le contenu de la valise magique. Point de médicaments ou de seringues laissant cela aux professionnels, le jeu et le rire distillés par le Dr Micky et l’infirmier Pippo constituent les additifs heureux aux lourds traitements médicamenteux que côtoient les enfants. Les effets de la baguette magique et de ses formules magiques transforment nos petits patients : « Abracadabra, bobo va-t’en… » et même plus mal…. Le soin dispensé par l’infirmière, cette petite piqûre qui agace quand elle est quotidienne, ne distrait pas notre petit patient concentré par les tours de magie du Dr Micky.

N’en doutons pas les bienfaits avérés des interventions du Dr Micky profitent naturellement aux enfants, mais aussi aux parents et présentent un intérêt évident aux yeux des professionnels de santé, oxygénant celles et ceux qui vivent dans cet univers hospitalier.

L’aventure de Mickael Guerin est celle d’une rencontre personnelle avec l’autisme, le handicap et son école de cirque : Cirqu’Onflexe riche de ses 350 élèves âgés de 18 mois à 102 ans. Mickaël distille cette envie de sourire, de bonheur, de jeu, de convictions dans l’avenir avec les enfants lors de ses deux passages hebdomadaires au CHU, comme au sein de l’école de cirque qu’il dirige ou avec sa fille Lola. Son talent de « guérisseur », le Dr Micky le diffuse dans toutes les circonstances et dans tous les lieux.

« Cette action a débuté par hasard. C’est l’association Passeport pour l’espoir en recherche d’une animation clownesque, qui est venue naturellement vers l’école de cirque. Mes compétences d’artistes et de cirque, mon attrait aux personnes en marge, et papa d’une jeune fille autiste, mobilisé par le handicap… je me suis sentis très vite mobilisé par la démarche… ». Cela fait maintenant dix ans que Mickaël Guerin fait vivre le Docteur Micky dans le service pédiatrie du CHU d’Amiens. « La démarche et le cahier des charges initiale du chef de service était de faire bouger les enfants »…. « Nous étions un peu des extra-terrestre quand nous avons débuté il y a 10 ans…aujourd’hui, et compte tenu des services dans lesquels nous intervenons, nous avons un statut d’intervenants professionnel. ».

Entre les mots utilisés par Dr Micky et les mots musicaux de Pippo tout le monde se comprend dans la bonne humeur et la gaieté. « Quand le rire ne passe pas physiquement avec les mots, il pénètre avec la musique… ». C’est ce qui rend inséparable notre duo, car outre le fait de partager une longue amitié, ils adaptent, dans un duo parfait, leurs interventions aux réactions des enfants et des parents. « La force de notre métier est l’adaptation à toutes les situations, physiques, psychologiques et nous adaptons notre matériel ».

Au fil de nos rencontres soutenues par le tempo musical de Pippo qui ne cesse d’émettre des sons ou de reprendre des tempos musicaux liés à l’univers des enfants, la discussion avec les parents présente la même charge émotionnelle et le même intérêt pour la démarche de Mickael et de Benoit. « Vous pouvez y aller, elle vous attendait » indique la maman d’Antoine et Marion, 4 et 12 ans, nous voyant arriver. Les deux enfants de cette jeune maman côtoient l’univers du centre hospitalier et les rythmes de visite du Dr Micky et de Pippo. « Je tiens le choc. Nous avons deux options, l’une s’impose à l’autre : soit, on s’écroule dans le canapé et on laisse faire, soit on se lève tous les jours avec la patate et on leur communique cette patate, cette énergie. Je ne sais pas comment je fais …. Nous avons des réserves insoupçonnées ».

« C’est le rôle de la maman de créer un avenir même si… rien n’est jamais joué, même avec un pronostic vital engagé, l’avenir réserve des surprises… ». « On sera là. » glisse Docteur Micky à la maman de Marion quand elle évoque l’opération.

Devant le talent et l’énergie déployée par Docteur Micky et Pippo, l’envie de les accompagner nous empare. Elle nécessite beaucoup de professionnalisme et n’est pas clown qui veut. « Former d’autres Dr Micky, pour cela il faut de l’argent… » Imaginons ensemble que la prochaine étape de l’aventure de Mickaël Guerin et Benoit Leleu réside en la formation de Docteur(s) Micky. Pour cela, et dès aujourd’hui, la démarche a besoin de bienfaiteurs supporters : www.drmicky.org .

Franchissant la porte de sortie du CHU d’Amiens, et comme à la fin de nos nombreuses rencontres, quelques mots résument celles-ci. Une rencontre avec un Robin des Bois qui dévalise les couloirs d’un hôpital du mal qui y rôde pour le remplacer par des moments de bonheur dans une lutte acharnée mais bénéfique. Cette fois ci le terme de Rire résume cette rencontre.

Alors si vous vous interrogez en vous disant pourquoi aimons-nous rire ? Nous aimons cela parce qu’il nous plaît d’être heureux, bien évidemment, parce que le rire nous éloigne souvent des problèmes graves, d’un monde imparfait mais avant tout parce qu’il permet de redécouvrir la vie et de l’apprécier à nouveau.