audacieux-magazine-article6-Amourdepomme1

L’aventure de la pomme dans la famille Dancoisne débute dans les années 50, avec la plantation d’un verger sur une quinzaine d’hectares propriété de la famille à Voyennes dans les terres du Santerre : le verger de la Planquette. L’aventure de la Pomme est aussi l’aventure d’amoureux de la nature.

Une aventure de précurseur qui, avec l’arrivée de Pierre Dancoisne en 1989, valorise l’engagement de son papa dans la production d’un verger biologique avant même les directives européennes de 1991. Pomme, Poire, Cerise… dans un verger structuré de haies, habité de ruches et de moutons, au goût de Baie de Somme depuis que Pierre Dancoisne recycle les piquets de moules de Huchot dans ses vergers plutôt que d’utiliser des piquets en bois traités. « Naturaliste par passion je n’aspirais qu’à voir dans mon quotidien et sur ce coin de terre dont je suis le dépositaire une vie nombreuse et variée. Je n’ai pas envie de travailler en “scaphandre” ou tracteur fermé pour me protéger des produits phytosanitaires. »

Le Verger de la Planquette est à l’affût de l’innovation, pratiquant du woofing, du changement et de la vie d’un réseau mondial passionné par le fruit.

audacieux-magazine-article6-Amourdepomme2

« J’ai une quinzaine de variétés dont quelques variétés anciennes comme la Cox orange que je vends dans des circuits courts, des magasins bio. Cette variété naturellement tolérante aux maladies minimise l’intervention avec des produits autorisés en bio tel que le cuivre ou le souffre. La Cox orange est extraordinaire en cuisine. Elle est goûteuse à la cuisson, goûteuse crue, un bon équilibre acidité–sucre et elle accompagne formidablement bien les volailles ». Des variétés anciennes : la calville blanc, une variété acidulée que Pierre Dancoisne apprécie cuisiner avec un poisson blanc ; la reinette du Canada qui est une pomme goûteuse en cuisine, la Melrose, la Calville pour une tarte tatin. À chaque pomme, Pierre nous sert son utilité, son plat et sa date de bonne consommation. Mais rassurez-vous, l’étendue des variétés permet de croquer de la pomme toute l’année que vous pourrez retrouver tous les vendredi dans le non moins célèbre marché bio de Jean-Louis Christen à Rivery.

Pomme, produit d’avenir, du terroir, à croquer, produit à cuisiner. Inévitablement les changements climatiques interrogent l’univers passionné de la pomme. Les dates de cueillettes évoluent profondément. La force du soleil altère les fruits en les brûlant, l’hygrométrie devient faible et assèche les vergers. La production de certaines variétés évoluera avec les changements climatiques. L’autre passion de Pierre est la poire, et notamment des poires anciennes, des poires qui ont disparu des grands circuits de distribution car elles ont l’épiderme fin et demande beaucoup de précaution quand elles sont manipulées. Il vise toujours l’excellence avec la Pierre Corneille ou la Président Heron.

Le résumé de son goût du fruit tient en cette phrase : « Mon métier est d’aller d’un bout à l’autre. De la sélection des variétés, la culture, la vente et le plaisir d’expliquer aux consommateurs le sens et la valeur de mon produit. »